22 juil. 2017

beauté...



A peine si nous savons que nous avons une âme, si nous en usons. D'ailleurs nous ne l'avons pas : c'est elle qui nous a, qui nous tient, petite fleur de chantier, survivante de nos décombres. Elle va, elle vient. Elle regarde avec nos yeux, touche avec nos mains, respire dans notre souffle et ne craint rien sinon notre lourdeur. Elle vole. Voler dans la lumière, c'est le paradis. Le vent et ses abeilles le savent. La beauté, ce que nous appelons la beauté - ce sont des retrouvailles avec nous-mêmes. Notre âme de retour au colombier. On surprend parfois son éclat dans les yeux des gens. Les yeux sont nos papiers d'état céleste. 
Christian Bobin







Ce bien-être que nous cherchons, il nous est donné par la beauté du monde. L'observer, la contempler, c'est un principe de régénération, comme l'oxygène.
Jacques Perrin


 Rien ne peut nous séduire, rien nous arriver, rien ne fait se dresser notre oreille, se fixer notre regard, rien pour nous n'est choisi dans la multitude des choses et ne rend inégale notre âme, qui ne soit, en quelque manière ou préexistant dans notre être, ou attendu secrètement par notre nature... 
Paul Valéry.


La porte des nuages est toujours ouverte
et la lumière divine toujours allumée
Paroles Angéliques (citation anonyme)



Avec un regard
Pinceau de l'âme
Plume sublimée
Donner son essence
La couleur d'une aube
Exprimer
La fugacité de la vie
Faire un lien
Entre bonheur et lumière
Juste un instant
Une bulle d'or
Qui explose
Quand tu fermes les yeux
Souviens toi
De la beauté du monde


24 commentaires:

  1. Petite fille a continué son périple à partir de l'Australie, sans papa et maman, avec un ami. Et a ramené quelques images étonnantes.

    RépondreSupprimer
  2. Superbe!
    Si l'âme suit nos regards, elle s'envole en effet à l'horizon si léger sur la photo...

    RépondreSupprimer
  3. "Ce bien-être que nous cherchons, il nous est donné par la beauté du monde. L'observer, la contempler, c'est un principe de régénération, comme l'oxygène".
    Jacques Perrin

    RépondreSupprimer
  4. Exactement elle même ressenti que Marie-Paule en contemplant la pureté de cette photo qu' habillent si bien les mots de Bobin ...
    Ça fait du bien ...:-)

    RépondreSupprimer
  5. Rien ne peut nous séduire, rien nous arriver, rien ne fait se dresser notre oreille, se fixer notre regard, rien pour nous n'est choisi dans la multitude des choses et ne rend inégale notre âme, qui ne soit, en quelque manière ou préexistant dans notre être, ou attendu secrètement par notre nature... Paul Valéry.

    RépondreSupprimer
  6. Exceptionnelle photo Fifi de ta petite-fille, dans la lignée des beaux preneurs d'images.... bravo, vraiment... bien habillée par les mots de Christian Bobin. Peux-tu me dire de quel texte est extrait ce passage ?
    merci.
    Bonne soirée.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Fifi, un grand bravo à ta petite fille pour sa merveilleuse photo, elle fait du bien et j'aime les mots de Bobin.
    Douce soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Sublime panoramique ! Merci à la talentueuse photographe ᘡ♥☼♥ᘠ
    "La porte des nuages est toujours ouverte
    et la lumière divine toujours allumée
    "
    Paroles Angéliques (citation anonyme, trouvée chez Claude)
    Le spectateur au bout de la jetée me fait penser au "Wanderer über dem Nebelmeer" célèbre tableau de Caspar David Friedrich.
    Bises, éblouies par tant de beauté, et merci à toi aussi, chère Fifi

    RépondreSupprimer
  9. Les yeux sont nos papiers d'état céleste....

    L'image est sublime ! Bravo aux yeux du photographe !!!:-)

    RépondreSupprimer
  10. Génial ce panoramique. Contempler le monde et respirer devant les beautés de la nature. Voilà ce qui fait du bien à l'âme. Bravo à petite fille! 😊 Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  11. Ta photo est merveilleuse Fifi


    Avec un regard
    Pinceau de l'âme
    Plume sublimée
    Donner son essence
    La couleur d'une aube
    Exprimer
    La fugacité de la vie
    Faire un lien
    Entre bonheur et lumière
    Juste un instant
    Une bulle d'or
    Qui explose
    Quand tu fermes les yeux
    Souviens toi
    De la beauté du monde


    RépondreSupprimer
  12. C'est beau la beauté en belle image et en beaux mots.
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Quels beaux panoramiques, bravo !

    RépondreSupprimer
  14. En relisant la citation de Christian Bobin j'y trouve l'écho d'une pensée qui m'est venue récemment. Notre âme est comme un papillon. "Elle va, elle vient" petite fleur ailée née de notre histoire, notre passé si souvent recomposé, dont les mille facettes vont et viennent dans le kaléidoscope de nos rêves nocturnes.

    La seconde photo complète admirablement la première, tel l'élément terre s'ajoutant au trois autres : eau, air et feu solaire.

    Mille merci, Fifi pour m'avoir indiqué le chemin vers les vidéos montrant divers sauvetages de bébés canards. Je vais en ajouter une à mon billet.
    Bises et belle soirée d'été

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai commis une bourde avec la deuxième photo, elle est australienne. Donc je viens de rectifier avec une photo nouvelle zélandaise cette fois-ci :-)

      Supprimer
    2. Époustouflante ! cette dernière photo. Une image paradisiaque avec juste ce qu'il faut d'un peu inquiétant (au bout à gauche) pour faire contraste avec la pure beauté de l'îlot rocheux. Magique !
      Encore merci pour le partage

      Supprimer
  15. Deux belles images panoramiques, dommage que l'on ne puisse pas les agrandir un peu plus.
    J'ai aimé lire les poésies jointes à ces deux vastes paysages paradisiaques.

    RépondreSupprimer
  16. un super angle ce grand angle.. fait rêver..

    RépondreSupprimer
  17. bien belle photo.....ben endroit...


    et pour répondre à ta question..
    plus de chats par ici...
    si ...ceux des voisins............
    les aime également...
    bonne journée..
    sous la pluie !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  18. la petite fille à Fifif a été à bonne école : magnifique

    RépondreSupprimer
  19. En respirant à fond devant la profondeur et l'espace, on ne peut qu'en avoir l'âme touchée.
    Bravo à petite fille à Fifi...

    RépondreSupprimer
  20. Si nous laissions filer notre âme, elle nous donnerait le la, le cap.
    Or nous ne sommes que frein, sable dans les rouages.
    Que ces photos sont belles, dans le sens le plus pur du terme.
    Bien le bon jour, Fifi. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  21. J'irai bien observer ce monde là moi....

    RépondreSupprimer

Archives du blog