12 avr. 2015

route et chemin


Une fois n'est pas coutume, en général la photo que j'affiche sert de support aux passantes et aux passants  pour y mettre des mots. Aujourd'hui j'ai choisi de faire l'inverse, l'image vaut ce qu'elle vaut, elle n'est qu'un prétexte pour illustrer une chanson interprétée par Fred Pellerin et vous faire partager mon coup de coeur pour lui.
Fred Pellerin est un conteur, écrivain, scénariste et chanteur québécois que j'ai découvert tout récemment grâce à Claire Fo qui avait publié son hommage à Gilles Vigneault. 
Cet hommage je l'ai trouvé émouvant, pour ne pas dire plus... J'aime autant le répertoire nostalgique de cet artiste, que son humour de conteur. J'ai épluché toutes ses vidéos sur le net. :-)
Et puis, ce joli parler québécois !!!






Ma vie est un long chemin sans fin
Et je ne sais pas très bien où j'm'en vais
Je cherche dans les faubourgs et les villes
C'est dans l'espoir d'accomplir mon destin
Mille après mille je suis triste
Mille après mille je m'ennuie
Jour après jour sur la route
Tu n'peux pas savoir comme j'peux t'aimer
Chaque mille que je parcours semble inutile
Je cherche toujours sans rien trouver
Je vois ton visage qui me hante
Je me demande pourquoi je t'ai quitté
Mille après mille je suis triste
Mille après mille je m'ennuie
Jour après jour sur la route

Tu n'peux pas savoir comme j'peux t'aimer
Un jour quand mes voyages auront pris fin
Et qu'au fond de moi j'aurai trouver
Cette paix dont je sentais le besoin
A ce moment je pourrai m'arrêter
Mille après mille je suis triste
Mille après mille je m'ennuie
Jour après jour sur la route
Tu n'peux pas savoir comme j'peux t'aimer
Tu n'peux pas savoir comme j'peux t'aimer
Tu n'peux pas savoir comme j'peux t'aimer

Jerry Joly






Fred Pellerin présenté par Elise Lucet en 2013



Stratocumulus
cheminent les pèlerins
au bonheur des arbres




Boutons d'or aux lèvres
nez au vent l’œil dans les nuages
tout'la saint'journée 


Archives du blog