29 avr. 2010

les bébés cigognes naissent-ils dans les choux ?



Pas du tout !


Et ne pas marcher sur les oeufs, surtout !

Il a fallu patienter un peu, pour voir réuni tout ce petit monde ! Le mâle et la femelle se relaient pour la durée de l'incubation qui est de 30 à 34 jours. Pour ceux qui sont intéressés:"oiseaux.net", un joli site pour en savoir plus et pour entendre les cigognes craquetter, claquetter ...
_____________________

Dans le ciel passent les cigognes
ailes d'aube
aux franges de nuit
porteuses de vie
l'espoir renaît et le cœur cogne
l'hiver s'en va vienne l'été
avec des cris de nouveaux nés
et tout en haut des cheminées
quand dans leur nid retrouvé
de leur bec rouge elles craquettent
c'est un peu le vert printemps
qui joue des claquettes
les cigognes sont de retour
et avec elles les beaux jours

Amichel


et mettre au plus haut le nid
et l'attention et la patience
entre leurs pattes rubis
délicatement, la vie avance ...

Chris

__________________

26 avr. 2010

allons au paturage...

Tu viens ?

J'arrive !


On y va !

Ma copine Maïté m'a gentiment prêté son image pour compléter ma petite histoire. Nous sommes toujours à l'Ecomusée d'Alsace, vous l'avez deviné.




Cet âne n'est pas si bête
mieux vaut être deux
pour faire des galipettes
ou de champêtres jeux

Amichel


Tant qu'à faire
Pour se vivre
Ô temps
Le partager à deux
Son espace

En se ruminant bel tendre
De l'herbe fraiche
A le croquer son brin
De belle sève vivante

Annick

23 avr. 2010

Cochon !



Ecomusée d'Alsace à Ungersheim clic

Si vous passez en Alsace, n'hésitez pas, surtout par beau temps. Cet écomusée est un lieu de découvertes pour petits et grands, et au fil des saisons toute la vie s'y renouvelle. C'est un lieu paisible et beau ! Je vous montrerai un peu au fil des prochaines images. Vous l'avez deviné, j'aime ce lieu !

"En 1971, quelques étudiants mulhousiens se mettent au service de l'habitat rural menacé. Ils réhabilitent de vieilles maisons pour en faire des gîtes ou des logements sociaux, et en démontent d'autres promises à la démolition. L'association Maisons paysannes d'Alsace commence ainsi une « collection », et cherche pour elle un site d'accueil. Ce sera, sur la commune d'Ungersheim (Haut-Rhin), une friche industrielle n'offrant ni bâtiment ancien, ni paysage attrayant, ni potentialités touristiques.

Trois ans plus tard, dix maisons sont reconstruites. Grâce à une subvention du conseil général et aux aides bénévoles, une dizaine d'autres sont mises en chantier, et le musée ouvre en juin 1984. Le succès est immédiat : 75 000 visiteurs en six mois. En 1989, la superficie de l'écomusée passe de dix à une centaine d'hectares avec l'acquisition du carreau Rodolphe aux Mines domaniales de potasse. Localité nouvelle sur la carte de l'Alsace, le « village » d'Ungersheim compte maintenant soixante-dix constructions, où passent chaque année 400 000 visiteurs." Encyclopédie Universalis"


_________________


Un p'tit groin de folie
pour voir la vie en rose
cochon qui s'en dédie
mieux vaut gai que morose

dans l'cochon tout est bon
des côtes aux oreillles
sa queue en tire bouchon
ouvre les dives bouteilles


Amichel


_________________________

17 avr. 2010

le cerisier...



Hanami*


Au printemps un dimanche
un cerisier en robe blanche

qu'un souffle amoureux déshabille

tel un voyou moqueur de filles
la gouaille cachant l'émotion

un merle siffle avec jubilation

tandis qu'une tourterelle lilas
roucoule doucement près de là

les fleurs au vent s'éparpillent

et tombant se mêlent aux jonquilles
nous deux tendrement enlacés

contemplant cette virginale beauté

Au printemps un dimanche
un cerisier en robe blanche

c'est un matin plein de surprises
tes lèvres ont un goût de cerises

Amichel
Le sang des saisons



Le hanami (花見 ; littéralement, « regarder les fleurs ») est la coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier (sakura).


Elle se balance légère
Ses pétales la voilent
Pure douceur
Belle intimité
La fleur du cerisier

Bien avant bien avant
D'être croquée joues rouges

Annick

Le cerisier bel élégant
Flirte sa fleur
En sève douce tendre
Qui la vit

Annick



15 avr. 2010

8 avr. 2010

"de fleurs, de fruits, de feuilles et de branches" pour l'ami Amichel et pour Nina !




le blanc se marie
au rose les joues rouges
nos papilles sourient



L'autre je



Au printemps de quoi rêvais-tu?
Vieux monde clos comme une orange,
Faites que quelque chose change,
Et l'on croisait des inconnus
Riant aux anges
Au printemps de quoi rêvais-tu?

Au printemps de quoi riais-tu?
Jeune homme bleu de l'innocence,
Tout a couleur de l'espérance,
Que l'on se batte dans la rue
Ou qu'on y danse,
Au printemps de quoi riais-tu?

Au printemps de quoi rêvais-tu?
Poing levé des vieilles batailles,
Et qui sait pour quelles semailles,
Quand la grève épousant la rue
Bat la muraille,
Au printemps de quoi rêvais-tu?

Au printemps de quoi doutais-tu?
Mon amour que rien ne rassure
Il est victoire qui ne dure,
Que le temps d'un Ave, pas plus
Ou d'un parjure,
Au printemps de quoi doutais-tu?

Au printemps de quoi rêves-tu?
D'une autre fin à la romance,
Au bout du temps qui se balance,
Un chant à peine interrompu
D'autres s'élancent,
Au printemps de quoi rêves-tu?

D'un printemps ininterrompu

Jean Ferrat

envoyé par Nina


Printemps

Ange de l’annonciation
Saluant la belle saison
Quand le printemps revient d’exil:
C’est l’hirondelle sur un fil

Les aigrettes des pissenlits
Les glycines en grappes jolies
Et les pêchers de vignes roses:
C’est du bonheur qui se repose

Les blanches fleurs des cerisiers
Les bourgeons tendres des rosiers
Un feu brûlant dans le ciel bleu:
C’est le soleil des amoureux

Les baisers naissent sur les lèvres
Et les cœurs vendangent la fièvre
Dont la vie boit le vin nouveau:
C’est la sève du renouveau

Amichel


Mon doigt caresse doux délicat
La soie du bel Printemps
Un chagrin pleure l'âme aimante
Et les couleurs et les beautés
Raniment un peu la choquée de vie

Annick


Il y aura du rouge qui bat sous la peau tambour
Il y aura du rose, sur les joues, tendre
et puis quelques sourires, et la douceur en contour
et quelques branches pour accrocher les rêves qui tremblent

Chris




________________________

Archives du blog