26 juin 2009

19 juin 2009

il est là Léon !








Fier comme un ....seigneur, il n'a "pas bougé" tout le temps que je lui tournais autour. Je crois qu'il sait ! Qu'il sait qu'il est beau ! Perché sur un mur de pierres c'est une vraie vedette !
Nous l'avons trouvé ici !

de pierre Perret :
le paon
Un paon plus beau qu'un arc-en ciel
Au plumage allumé de mille feux subtils
Plus laubé qu'un gracieux papillon du Brésil
Se savait admiré et dégustait du miel.
Pour son malheur pourtant en l'esgourdant jacter
On eut cru qu'il avait morgané un frelon
Ou pire un jour funeste où il avait chanté
Une arête coincée au fond du corgnolon.
Ca lui bottait pas lerche au plumeau ambulant
Non content d'être beau il exigeait hélas!
Qu'on le jugeât aussi hyper intelligent
Et surtout il voulait chanter comme La Callas.
C'est beaucoup pour un seul faudrait pas trop pousser.
Einstein qui avait du chou avait le poil bien terne
Et la belle Astartée elle avait l'cerveau en berne
Napoléon chantait comme un fer à repasser...

Il fit des vocalises hurlant tel un dadais
Ses profs avaient l'moral dans le fond des chaussettes
Le rossignol moqueur chanta comme un baudet
Enfin bref il finit par leur prendre la tête.

Moralité
Vous voulez être riches, beaux et tout savoir ?
C'est pas nul, mais les mecs... préparez vos mouchoirs !

envoyé par

Amichel

________________________________________________________________________________

16 juin 2009

dis-moi...



il est où Léon ?


Sur le rebord d'une fenêtre
un paon au soleil somnolait
quand un enfant
vint à paraître
petit mais déjà plein de curiosité
sans être pour autant
un chenapan
oiseau dis-moi
donc comment je m'appelle
si tu es
aussi malin ma foi
que tes plumes sont belles
le paon mal réveillé
surpris
lança tout apeuré
un cri
qui laissa l'enfant tout pantois
« Léon Léon »
en effet c'est mon nom
dit le blond enfançon
émerveillé du don
étonnant
de ce paon !
Comme l'a dit le vieil Esope
garde toi de moquer
la queue du paon l'œil du cyclope
tu pourrais en faire les frais !

Amichel


___________________________________________________________________

1 juin 2009

en coup de vent....entre deux pauses....

Cergie m'a taguée. Les règles sont simples : mettre un lien vers la personne qui vous a tagué.
Relever six choses que vous rendent heureux. Taguer six blogueurs auxquels vous l’aurez annoncé .

Je vais dire des choses très banales mais qu'importe c'est ainsi. Ce qui me rend heureuse c'est d
'aimer , je veux dire cette chose simple et compliquée, qui s'apparente à un mouvement heureux entre l'autre et moi, une danse en quelque sorte, mais certains autres jours, cela ressemble plutôt à une lutte . Et puis d'être aimée, tiens donc ! D'où pourrais-je tirer l' énergie nécessaire pour aimer,sinon de ce mouvement en retour, de cette gratuité de la vie qui comble parfois, qui nourrit c'est certain, qui fait vivre tout simplement. Et tout le reste me semble une conséquence, une redite de ce même mouvement: les liens de tendresse tissés avec mes proches, les fous rires en famille, avec mes copines...... me nourrir d'une belle écriture aussi.........Et puis contempler, oui contempler !
De tout cela, je m'apercois que j'ai envie d'en parler en terme de nourriture !
Cela aussi j'aime: déguster et aussi faire à manger.
Il n'était question que de six raisons d'être heureuse, j'ai dépassé le nombre convenu, je suis une gourmande ! ;-)

Je passe le flambeau à:
Gérard Méry à Jackline, à 10fraction à Gwen, à Patrick à Anne-Claire

Archives du blog