28 janv. 2009

promenade hivernale...

"L'habitude de rentrer en moi-même me fit perdre enfin le sentiment et presque le souvenir de mes maux, j'appris ainsi par ma propre expérience que la source du vrai bonheur est en nous, et qu'il ne dépend pas des hommes de rendre vraiment misérable celui qui sait vouloir être heureux

Jean Jacques Rousseau

"Les rêveries du promeneur solitaire"
envoyé par Nina


Marchant
entre les vignes
son coeur s'est envolé
dans un nuage qui passait
île de douceur
à la dérive
dans la mer bleue
d'un ciel tranquille

le raisin murissait
et l'alouette chantait
et son coeur était libre
grenade ouverte

le poème affamé
de ce matin limpide
mord
et le vent
dans ses yeux
sèche
le jus de la grenade rouge

les corbeaux sévères
battaient l'air
de leurs ailes
de mort
mais
les moineaux tournaient
en rondes joyeuses

Marchant
entre les vignes
son coeur s'est envolé
dans un nuage qui passait

Amichel


_______________________

Depuis bien longtemps je veux continuer ma promenade automnale et amicale...
Vu le temps que cela a pris, ce sera une promenade hivernale..
De ma fenêtre j'ai vu passer un jour, un promeneur silencieux, dont l'intitulé m'a fait
rêver, m'a fait réfléchir: "Du bleu dans mes nuages"...me suis demandée qu'elle était ma portion de bleu ce jour là dans mes nuages ? Suis donc allée voir.....pour avoir des idées...
J'ai d'abord été un peu perdue par la richesse et le nombre des rubriques mais après, j'ai continué à pousser les portes et j'ai aimé. J'ai aimé l'humour, la poésie, les images, le ton enjoué et amical d'Armando ! Le Portugal est très largement représenté dans ses "Catégories" Avis à mes amis bloggeurs et portugais !
Tiens, aujourd'hui, il y a une rubrique intitulé "La tour de Bélem" dans "Mes mercredis au Portugal"
Allez voir ! Vous trouverez de quoi lire, regarder, rire, même chanter et vous réjouir !
De quoi mettre Du Bleu dans Vos nuages !

________________________________________________________________________________

23 janv. 2009

Au bord de l'étang



Au bord de l'étang
haies de fragiles roseaux
des oiseaux s'y cachent
Amichel



De fragiles roseaux
Qui trempent dans leur eau
Enveloppée de silence
Annick



L'étang reflète,
profond miroir
La silhouette
du saule noir
Ou le vent pleure...

Paul Verlaine
envoyé par Nina



________________________________________________________________________________________

5 janv. 2009

Archives du blog